Sonates de Bach | Les inAttendus

De tous temps, les musiciens se sont plus à adapter, transposer ou arranger les oeuvres qui leur plaisaient pour les instruments qu’ils jouaient. Jean-Sébastien Bach lui-même ne s’en est pas privé.
La parenté de l’accordéon avec l’orgue et sa légendaire souplesse offrent aussi une grande clarté du contrepoint dans les Sonates pour viole de gambe et clavecin.

Johann Sebastian Bach, Sonate pour viole de gambe et clavier en sol Maj BWV 1027
Johann Sebastian Bach, Suite française n. 3 en si mineur BWV 814
Carl Friedrich Abel, Sonate en ré min pour viole seule
Johann Sebastian Bach, Sonate pour viole de gambe et clavier en sol min BWV 1029

Les inAttendus
Marianne Muller, viole de gambe
Vincent Lhermet, accordéon

« ...au subtil Vincent Lhermet répondant l'un des plus beaux noms de la viole de gambe, Marianne Muller. Bach ne pouvait qu'être dans son élément, l'accordéon jouant avec naturel la partie de clavier des Sonates pour clavecin et viole de gambe... le chant des deux instruments se révélant d'une beauté et d'une pureté somptueusement accordées à un sens des nuances dynamiques et de leur progression des plus raffinés."
Michel Roubinet, Concertclassic, 2019.

Vincent Lhermet, accordéoniste